Cadres d’exercice les plus fréquents

L’activité du chef de projet en conception de systèmes informatiques s’exerce au sein d’entreprises de toutes tailles : très petites entreprises (TPE), petites et moyennes entreprises (PME) et grandes entreprises (GE). Dans les grandes entreprises ou dans les administrations, le chef de projets pourra être intégré à un programme ou à un sous-ensemble du schéma directeur de l’entreprise ; il sera alors encadré par un directeur de projet (fonction à laquelle il pourra prétendre avec l’expérience de la gestion de projets informatiques).

Le chef de projet en conception de systèmes informatiques peut intégrer une structure en tant que salarié, créer son entreprise et dispenser ses services (généralement à des professionnels en B to B).

En tant que salarié d’une entreprise privée ou d’une administration, il agit selon les directives de son management et selon la stratégie d’implémentation du système d’information de son entreprise. Il conduit les projets qui lui sont confiés, encadre son équipe et assure les rapports d’avancement auprès de sa direction. Il gère également la relation avec ses clients internes.

Il peut également intégrer une société de service et d’ingénierie informatique (SSII). Dans ce cas, il dirigera des projets plus ou moins importants (tant en termes de ressources humaines qu’en termes de coûts) soit en interne dans sa SSII (projets au forfait) soit directement chez son client (projets en assistance technique). En SSII, ses missions le conduiront à tenir tout ou partie des fonctions définies au § Désignation du métier : responsable d’application, responsable réseau et télécom, architecte, consultant, chef de projet Maître d’ouvrage…

Si les micro-entreprises et les très petites entreprises (TPE) ne peuvent embaucher à plein temps un chef de projet informatique ou un responsable du système d’information, elles peuvent faire appel à un indépendant qui interviendra à temps partiel pour conduire et superviser tous les projets informatiques d’une petite entité : mise en place d’infrastructure matérielle et réseau, paramétrage d’un programme de gestion intégré (PGI), développement de solutions « logiciels » spécifiques. Dans ce cas, le chef de projet indépendant fera office d’assistant à Maître d’ouvrage, de Responsable du système informatique, de pilote Maître d’œuvre des différents fournisseurs…